1 239 514 3081 mail@icsamail.com

La Ville de Bordeaux

BORDEAUX PORT DE LA LUNE, INSCRITE SUR LA LISTE DU PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO DEPUIS 2007.

C’est la reconnaissance de la valeur et de l’unité patrimoniale XVIIIe siècle d’une ville exemplaire par l’unité de son expression urbanistique et architecturale, architecture classique et néoclassique, qui n’a connu pratiquement aucune rupture stylistique depuis deux siècles. Le projet urbain lancé en 1996 par Alain Juppé c’est l’aboutissement d’un travail concrétisé par le ravalement des façades, l’aménagement des quais en bord de Garonne, la mise en service du tramway alimenté par le sol, la requalification des espaces urbains, avec la volonté de protection et de mise en valeur du patrimoine bordelais.

Bordeaux compte ainsi plus de 350 édifices classés ou inscrits aux Monuments Historiques, dont 3 édifices religieux inscrits au Patrimoine Mondial depuis 1998 au titre des chemins de Saint Jacques de Compostelle.

L’originalité de la démarche tient dans l’importance du périmètre classé : Bordeaux est le premier ensemble urbain distingué sur un périmètre aussi vaste et complexe. La zone classée correspond à l’intérieur des boulevards, jusqu’à la Garonne incluse. Elle s’étend sur 1.810 ha, soit près de la moitié de la superficie de la ville. En outre, l’ensemble du territoire de la ville de Bordeaux, à l’extérieur des boulevards, et 8 communes limitrophes de Bordeaux sont concernées par la zone dite de sensibilité patrimoniale, également reconnue. Et pour découvrir le Bordeaux du XVIIIe siècle en réalité augmentée, découvrez IMAYANA, un outil touristique de très haute technologie de réalité augmentée immersive, une première mondiale !

À FAIRE – MIROIR D’EAU

Situé face à la Place de la Bourse, entre le Quai de la Douane et le quai Louis XVIII, cette œuvre spectaculaire, due au paysagiste Michel Corajoud, alterne des effets extraordinaires de miroir et de brouillard.

Les métamorphoses régulières de 2 cm d’eau sur une gigantesque dalle de granit transforment l’endroit, magique, en une scène permanente de jeux pour les enfants, de rêverie pour les amoureux, de flânerie rafraîchissante par temps chaud, les pieds dans l’eau.

Lieu le plus photographié de Bordeaux, entre Garonne et façade du XVIIIe siècle, le Miroir d’Eau s’inscrit désormais dans le Patrimoine Mondial contemporain. Vous aussi apportez votre touche photo : postez et signez vos photos du Miroir d’Eau depuis Bordeaux vers vos amis du monde entier.

À FAIRE – LES ROUTES DU VIN DE BORDEAUX

A Bordeaux, il y a 6 routes du vin ! Au nord-ouest, le Médoc et sa route des châteaux, au sud Sauternes et les Graves, berceau du vignoble bordelais, au nord-est la région de Saint-Emilion et son village médiéval, puis, surplombant l’estuaire, Blaye et Bourg reliés par la route de la corniche…

Enfin la grande région de Bordeaux-Entre-deux-Mers, la « Toscane bordelaise ». Et la 6e route ? La ville de Bordeaux, porte d’entrée du vignoble !

À FAIRE – GRAND THÉÂTRE

Bordeaux possède en son coeur un monument merveilleux d’élégance. Le Grand Théâtre rayonne depuis plus de trois siècles et porte loin les rêves de ses visiteurs.

Avec les opéras de Versailles et de Turin, le Grand-Théâtre possède l’une des plus belles salles de spectacle du XVIIIe siècle au monde !

À FAIRE – CAPC, LE MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN

Bordeaux propose l’une des plus riches collections contemporaines de France, dans un lieu unique, l’entrepôt Lainé, ancien entrepôt colonial indissociable de l’histoire de la ville et de son port.

Créé voici 40 ans dans un ancien entrepôt de denrées coloniales (Entrepôts Lainé) le musée d’art contemporain est consacré à l’actualité artistique émergente. Avec une exposition permanente de plus de 1300 œuvres réalisées par 190 artistes (Robert Combas, Annette Messager, Mario Merz, Richard Long…) le CAPC vous plonge dans un demi-siècle de culture et vous fait découvrir les nouvelles pratiques de l’art contemporain qui unissent ce lieu à la sphère artistique internationale.

À FAIRE – SAINT PIERRE, LE COEUR HISTORIQUE DE BORDEAUX

Le touriste qui découvre Bordeaux est d’abord émerveillé par l’imposant ensemble constitué par la façade des quais. Mais souvent il ignore que derrière ce joyau du XVIIIe siècle qu’est la place de la Bourse, se trouve le Quartier Saint Pierre, cœur historique de la ville, avec ses vielles ruelles pittoresques.

Après la ruine du Burdigala romain, les habitants se replient à l’intérieur d’un castrum dont le centre sera occupé par l’actuel quartier Saint-Pierre. L’entrée du port intérieur se situait à l’emplacement de la place Saint-Pierre actuelle. Là les navires chargés de marchandises se mettaient à l’abri avant de repartir vers les différentes provinces tandis que les commerçants établis en grand nombre prospéraient dans ce quartier.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

1 239 514 3081 mail@icsamail.com